Brèves

Index égalité Femmes – Hommes 2022

Publié le

Conformément au décret n°2019-15 du 8 janvier 2019, l’Association ORSAC a procédé au calcul des indicateurs en matière d’égalité professionnelle Femmes – Hommes au titre de l’année 2021.


Le résultat obtenu après pondération est de 83 points sur 100, soit un score au-dessus du seuil de 75 points.


Ce résultat se décompose comme suit :
• Sur l’indicateur relatif à l’écart de rémunération : 38/40
• Sur l’indicateur relatif à l’écart d’augmentations individuelles : 20/20
• Sur l’indicateur relatif à l’écart de promotions : 15/15
• Sur l’indicateur relatif au pourcentage de salariés augmentés au retour d’un congé maternité : 0/15
• Sur l’indicateur relatif au nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les 10 plus hautes rémunérations : 10/10

La note globale obtenue étant inférieure à 85, l’association acte les objectifs suivants quant aux deux indicateurs pour lesquels le score maximum n’est pas obtenu :

  • Concernant l’écart de rémunération, l’association s’engage à rémunérer ses salariés selon les dispositions conventionnelles applicables, en fonction de leur qualification et des missions qui leur sont confiées, sans considération du genre. Il est également rappelé qu’afin de ne pas défavoriser les salariés qui prendraient un congé parental d’éducation complet, un accord d’entreprise ORSAC prévoir que la période du congé parental est retenue à 100% pour les avantages liés à l’ancienneté. L’objectif est d’atteindre un score de 39/40 quant à cet indicateur.
  • Concernant les retours de congé maternité, l’association s’engage à veiller au respect du principe “à travail égal, salaire égal” et à ce que les salariés de retour de congé maternité ou d’adoption bénéficient des revalorisations dont ils auraient bénéficié s’ils avaient travaillé pendant le congé. Il est également rappelé que chaque salarié partant en congé maternité ou d’adoption pour une durée supérieure à trois mois se voit proposer un entretien spécifique avant son départ pour faire le point sur la manière dont il envisage son congé et les perspectives professionnelles à son retour. Par ailleurs, un entretien professionnel est proposé au salarié lors de sa reprise du travail afin de définir plus précisément les conditions du retour ainsi que les moyens éventuellement nécessaires à mettre en œuvre. L’objectif est d’atteindre un score de 15/15 quant à cet indicateur.

Enfin, l’association ORSAC comptant plus de 1 000 salariés, il convient de préciser la proportion de femmes parmi les cadres dirigeants : au cours de l’année 2021, les femmes représentaient 46,56% des cadres dirigeants de l’ORSAC.